Les forêts du Perche

L’archipel du Perche

Forêt du Perche

Dans la Forêt du Haut-Perche

Dans le Perche, les forêts sont là, comme une évidence. Car, plus qu’une île, le Perche est un archipel de verdure :

– Au nord, Forêts du Haut-Perche et de la Trappe, frontière mythique entre le Perche et la Normandie,

– A l’est, Forêt de Senonches à La Ferté-Vidame avec ses cerfs dix-cors et ses sous-bois mousseux,

– Au coeur du Perche, Forêts de Réno-Valdieu et son chemin des abbayes, et forêts de Longny-au-Perche à Rémalard,

– A l’ouest, Forêt de Bellême, sombre et majestueuse, comme un paquebot sur son ère qui traverse le Perche d’est en ouest.

Tous ces massifs forestiers, majoritairement composés d’essences feuillues, sont associés à des landes et autres lieux humides, étangs riches en végétation aquatique, tourbières, prairies humides.

Leur étendue et leur quiétude favorisent le stationnement de nombreuses espèces d’oiseaux. Le Perche un ainsi reconnu comme un site d’intérêt ornithologique de niveau européen.

Arboretum, chemins de randonnées, étangs sombres et profonds, abris d’une faune prospère, lieux magiques pour les mycologues avertis.

Aire de jeu pour les Percherons débardeurs.

Publicités
Cet article, publié dans Le jardin, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s